-

[CP ANIA] FRANCE 2030 : La France championne du monde de l'alimentation

Ce matin, Emmanuel Macron, Président de la République, présentait les grandes orientations du plan d’investissement « France 2030 ». Il a rappelé que la France est une force productive historique avec une grande puissance agricole, agroalimentaire et industrielle. Jean-Philippe André, Président de l’ANIA était présent pour représenter le premier secteur industriel français avec plus de 15 000 entreprises, 430 000 salariés répartis sur tout le territoire, garants de la souveraineté alimentaire du pays.

Durant la crise de la Covid-21, la filière alimentaire a répondu présente et a parfaitement su s’adapter pour nourrir les Français. Avec France 2030, il s’agit désormais de penser à l’avenir.

L’ANIA a donc travaillé sur des propositions concrètes pour faire de la France la championne du monde de l’alimentation, saine, durable et traçable ainsi que de l’innovation pour reconquérir son leadership à l’export, contribuer à réindustrialisation du pays et créer de l’emploi sur les territoires.

En s’appuyant sur ses forces, l’ANIA porte 6 grandes ambitions pour le secteur :

  1. Redonner à l’alimentation son juste prix, prérequis indispensable après huit années consécutives de déflation.
  1. Valoriser le modèle français d’excellence, fondé sur le plaisir, la saveur et la culture :
  • Par la promotion de la culture et du modèle alimentaire français,
  • Par la création des aliments de demain, pour une alimentation durable, favorable à la santé,
  • Par une information « augmentée » sur les produits : fiable, exhaustive et intégrative, de la fourche à la fourchette.
  1. Concilier compétitivité et développement durable grâce à l’innovation par :
  • L’accompagnement de la troisième « révolution agricole »,
  • La création de l’usine alimentaire du futur pour accompagner les transitions,
  • La décarbonation de la filière en réduisant la réduction des émissions directes de 35% d’ici 2030,
  • Une économie circulaire en soutenant la gestion durable des emballages.
  1. Reconquérir les marchés internationaux en soutenant un plan d’actions ambitieux pour doubler le nombre d’entreprises exportatrices et regagner des parts de marché.
  1. Développer de nouveaux débouchés en investissant sur le marché de l’énergie, de la pharmacie et de la cosmétique (biomasse, protéines bio-actives…).
  1. Et enfin, développer l’attractivité des métiers et investir dans les compétences de demain.

« Le momentum est important pour la première industrie de France. Le secteur agroalimentaire est à la croisée des transitions environnementale, numérique, robotique, génétique pour une alimentation favorable à la santé qui préserve nos savoir-faire d’excellence. La vision que nous portons se traduit en plans d’actions « focus » sur nos grandes priorités, sans saupoudrage, avec des effets de leviers puissants. Ce plan s’inscrit sur le moyen terme, pour faire de la France la championne du monde de l’innovation agroalimentaire. Il est bâti sur une nécessité à court terme : la reconstitution de la valeur au sein de notre filière, comme l’a également rappelé le Président de la République » Jean-Philippe André, Président de l’ANIA.
 

Vous trouverez dans le document en pièce-jointe la contribution de l'ANIA pour France 2030.