-

[CP ANIA] Réaction suite à l’annonce de la composition du nouveau gouvernement d’Elisabeth Borne : L’ANIA salue la double reconnaissance de la Souveraineté industrielle et alimentaire au cœur du Gouvernement

L’industrie agroalimentaire française, première industrie du pays avec plus de 16 000 entreprises dont 98% de PME, et plus de 430 000 emplois est au cœur du projet du Gouvernement au confluent de deux ministères : celui de Bruno Le Maire Ministre de l’Economie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique et celui de Marc Fesneau Ministre de L’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire.

Les enjeux écologiques qui seront portés par Agnès Pannier-Runacher, nommée ministre de la Transition énergétique, sont majeurs pour l’industrie agroalimentaire qui partage l’ambition du Président de la République d’une planification énergétique et territoriale pour atteindre une économie zéro carbone. Il sera impératif de raisonner en termes de filière, à l’instar de nos concurrents européens, pour recréer une chaîne de valeur vertueuse.

Les cinq prochaines années devront impérativement soutenir l’activité de la filière dans les territoires pour construire l’alimentation de demain qui devra relever les défis de la création de valeur, de la conquête des marchés à l’international, des nouvelles attentes des consommateurs et de l’attractivité des métiers.

Jean-Philippe André, président de l’ANIA : « Je tiens à remercier Julien Denormandie pour son action et son engagement à la tête du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation durant ces deux dernières années. J’adresse tous mes vœux de succès au nouveau Gouvernement d’Elisabeth Borne avec lequel la première industrie de France, à travers la voix de l’ANIA, entend être un partenaire actif et maintenir des relations constructives. »