-

[CP ANIA] SOLUTION INDUSTRIELLE : L’INDUSTRIE ALIMENTAIRE AU SERVICE DES CONSOMMATEURS

Suite à la revue de la Solution Alimentation Intelligente, par Emmanuel Macron, ministre de l’économie, de l’industrie et du numérique, et Stéphane Le Foll, ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt, l’ANIA tient à saluer le travail collectif et collaboratif des industriels qui a été mené sur ce programme.

 

Jean-Philippe Girard, chef de la Solution Alimentation Intelligente, accompagné des membres du groupe Projet, ont présenté aujourd’hui aux ministres Emmanuel Macron et Stéphane Le Foll, la feuille de route de l’industrie alimentaire du futur. La définition de cette feuille de route avait pour objectif de créer les conditions pour  rendre notre industrie plus connectée, plus compétitive, plus réactive aux besoins des consommateurs, plus respectueuse de l’environnement et des salariés.

 

« Notre filière doit faire face à de nouveaux défis de qualité, sécurité et compétitivité, tout en répondant toujours mieux aux exigences de nos consommateurs. C’est pourquoi je suis fier de piloter ce programme qui aboutira à une alimentation plus sûre, plus saine, plus durable et plus exportable au bénéfice de nos entreprises et de nos concitoyens» a déclaré Jean-Philippe GIRARD, Président de l’ANIA, PDG d’Eurogerm et chef de la Solution.

 

La Solution Alimentation Intelligente s’articule autour de cinq défis prioritaires :

  • Reconquérir la compétitivité des métiers de la viande
  • Ouvrir le marché de l’alimentation fonctionnelle
  • S’imposer dans les emballages du futur
  • Prendre le leadership du froid durable
  • Garantir la qualité et la sécurité des aliments et des boisson*

 

 

Avec 3 projets structurants :

 

  • Créer un pôle de compétences à dimension internationale sur les ferments et les produits fermentés : les produits fermentés (vins, bières, fromages, charcuteries,…) sont des emblèmes de la gastronomie française et de véritables moteurs de l’exportation

 

  • Organiser un grand programme sur les protéines du futur : la demande en protéines explose au niveau mondial. Meilleure valorisation des protéines animales et végétales, développement et exploitation de nouvelles sources de protéines,… la France a son rôle à jouer pour relever ce grand défi : nourrir la planète.

 

  • Favoriser l’intégration du numérique dans les entreprises alimentaires pour prendre ce tournant et créer de la valeur ajoutée à nos activités et être capable demain de fournir le bon produit à la bonne personne au bon moment et au bon endroit.

 

« Je souhaiterais remercier les ministres, Emmanuel Macron et Stéphane Le Foll, pour avoir impulsé  ces « solutions industrielles » et d’avoir mis en place une solution dédiée à la promotion de notre modèle alimentaire. J’aimerais également remercier les administrations, sans qui nous n’aurions pas pu mener ce projet. Enfin, je souhaiterais souligner l’engagement sans faille des entreprises alimentaires françaises et de leurs partenaires (instituts de recherche, pôles de compétitivité, centres techniques) qui se sont mobilisés très fortement ces derniers mois pour donner vie à notre Solution. C’est ensemble que nous pourrons répondre aux besoin des consommateurs et de la planète » conclut Jean-Philippe Girard.

 

 

 

 

 

 

 


L’Association Nationale des Industries Alimentaires (ANIA) rassemble  18 fédérations nationales sectorielles et 23 associations régionales, représentatives des 16 218 entreprises alimentaires de France. L'agroalimentaire est le premier secteur économique français avec un chiffre d'affaires de 170 milliards d'euros et le premier employeur industriel avec 440 926 salariés. L’ANIA est l’interlocuteur privilégié des pouvoirs publics, des administrations et des médias sur les sujets liés à l’alimentation. www.ania.net