-

[CP] Attractivité des métiers du secteur alimentaire: l'ANIA salue la relance du programme Alimétiers à destination des jeunes

A l’occasion de la Semaine de l’Industrie qui se déroule actuellement du 20 au 26 mars, et à laquelle les entreprises agroalimentaires participent activement (voir les initiatives), l’ANIA tient à saluer la relance nécessaire du programme ALIMETIERS visant à promouvoir les métiers et les formations du secteur alimentaire auprès des jeunes, ainsi que la mise en place d’un baromètre associé.

L’ANIA a pris connaissance avec beaucoup d’intérêt des enseignements du premier baromètre d’attractivité des métiers et des formations du secteur alimentaire. Il montre notamment que 6 jeunes sur 10 disent avoir une bonne image du secteur. Néanmoins, moins d’un tiers d’entre eux (30%) déclarent qu’ils aimeraient y travailler, la majorité des jeunes interrogés se disent plutôt mal informés sur les métiers du secteur (59%), et plus encore sur les formations qui y mènent (65%).

 

A cet égard, l’ANIA salue donc la relance nécessaire du programme ALIMETIERS porté par OPCALIM, organisme paritaire réunissant les représentants des industries alimentaires, de la Coopération Agricole et de certaines branches de l’Alimentation en Détail. Cet ambitieux programme est déployé dans le cadre de la convention de coopération avec les ministères de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt et de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche.

 

L’ANIA, ses adhérents et les entreprises agroalimentaires qu’ils représentent se reconnaissent parfaitement dans le nouveau positionnement du programme « Les métiers de l’alimentation, pour tous, utiles à tous »

 

« Pour l’agroalimentaire, premier employeur industriel avec plus de 427 000 salariés, l’enjeu de la valorisation de nos emplois, de nos métiers et de nos formations constitue une priorité pour l’avenir de nos 17 647 entreprises. Nos savoir-faire et nos compétences sont reconnus dans le monde entier, leur transmission reste un défi permanent et quotidien. » souligne Lionel Deloingce, Vice-Président de l’ANIA en charge des Affaires Sociales.

 

En savoir plus sur les métiers du secteur alimentaire : www.alimetiers.com

 


L’Association Nationale des Industries Alimentaires (ANIA) rassemble 19 fédérations nationales sectorielles et 20 associations régionales, représentatives des 17 647 entreprises alimentaires de France. L'agroalimentaire est le premier secteur économique français avec un chiffre d'affaires de 172 milliards d'euros et le premier employeur industriel avec 427 213 salariés. L’ANIA est l’interlocuteur privilégié des pouvoirs publics, des administrations et des médias sur les sujets liés à l’alimentation. www.ania.net