-

[CP] - EGA - Annonces du président : L’ANIA salue les annonces de mesures essentielles pour mettre fin à la guerre des prix et s'engage pour l'alimentation de demain

L’Association Nationale des Industries Alimentaires (ANIA) salue les mesures annoncées par le président de la République lors de son discours ce jour à Rungis. Ces mesures issues des principales propositions partagées du Chantier 1 des Etats généraux de l’alimentation, permettront d’ouvrir une nouvelle page dans les relations entre les acteurs de la filière en mettant un terme à la guerre des prix au bénéfice de l’ensemble de la filière et pour relever collectivement les défis de l’alimentation de demain. 

Avec plus de 30 réunions, 150h de débat, et une mobilisation sans précédent de tous les acteurs de la filière, le premier chantier des Etats généraux de l’alimentation a vu émerger un nouvel état d’esprit, une volonté commune de recréer de la valeur en mettant un terme à la guerre des prix et en recréant de la confiance entre les acteurs de la filière.

Une contractualisation rénovée, le relèvement du seuil de revente à perte pour les produits alimentaires et l'encadrement des promotions vont permettre aux agriculteurs, transformateurs et distributeurs de retrouver les conditions de la croissance et la compétitivité pour une filière alimentaire conquérante et innovante qui pourra encore davantage répondre aux attentes des consommateurs notamment en termes de qualité et d’impact environnemental. C’est un nouvel élan pour recréer de la valeur et mieux la répartir.

Les Etats généraux se poursuivent, la filière alimentaire se projette avec confiance dans l’avenir avec l’assurance de relations commerciales apaisées et plus équilibrées qui permettront aux 460 000 exploitations agricoles et aux 17 000 entreprises de pouvoir envisager l’avenir de manière positive à la fois plus proche des consommateurs et avec l’ambition de produire une alimentation plus saine plus sûre, plus durable et à un prix accessible.

« Ces annonces prononcées aujourd’hui par le président de la République, sont le socle d’un sursaut positif pour tous les acteurs de la filière avec une volonté commune inédite de mettre fin à la guerre des prix, même si nous regrettons que ces mesures ne soient pas appliquées pour les négociations commerciales qui débuterons à la fin du mois. Nous faisons confiance au président de la République  pour éviter toutes les dérives et mauvaises pratiques qui pourraient survenir durant cette période sensible pour nos entreprises.  L’ANIA prendra ses responsabilités et s’engagera pleinement d’une part dans la mise en œuvre des défis soulevés par le président notamment sur la structuration des filières agroalimentaires et d’autre part dans le chantier 2 pour favoriser une alimentation plus saine, sûre, durable et accessible à tous. », déclare Jean-Philippe Girard, Président de l’ANIA.