-

CP - L'ANIA PUBLIE SON MANIFESTE "1 000 JOURS POUR MANGER MIEUX"

Jean-Philippe GIRARD, président de l’ANIA a présenté ce matin lors d’un point presse le tout nouveau Manifeste des entreprises alimentaires.

S’inscrivant dans la continuité de la consultation citoyenne que l’ANIA avait lancée en 2016 et à la suite des Etats Généraux de l’Alimentation, ce Manifeste des entreprises alimentaires précise leurs engagements en faveur d’une alimentation saine, sûre, durable et accessible à tous.

L’objectif est clair : pousser encore plus loin la contribution des entreprises vers plus de qualité, encore plus de sécurité et de durabilité, pour tous les consommateurs.

L’ANIA PUBLIE son manifeste « 1000 jours pour manger mieux »,

Une action coordonnée sans précédent des entreprises alimentaires,

Une démarche de progrès continu qui sera consolidée à fin octobre 2018.

 

Le Manifeste est construit autour de 4 attentes fortes de la société :

  • L’accélération de l’optimisation de la qualité nutritionnelle des produits et le travail sur les portions
  • La contribution active à la mise en place d’une économie plus circulaire
  • La garantie de la traçabilité et de la sécurité des aliments et l’amélioration de l’information des consommateurs
  • L’engagement aux côtés des filières agricoles françaises visant à construire des modes de cultures et des conditions d’élevage plus durables

Pour chacun de ces axes, le manifeste détaille les objectifs concrets que les entreprises alimentaires s’engagent à respecter collectivement. Ils sont chacun illustrés d’engagements spécifiques d’entreprises ou de secteurs.

Les engagements de l’ANIA et des entreprises alimentaires prévoient également :

  • Parce que la fracture nutritionnelle et alimentaire reste une réalité en France, le soutien à une action de prévention « alimentation santé » d’envergure chez les enfants, selon les recommandations de l’OMS
  • Pour un marketing plus responsable, l’extension de la Charte alimentaire signée en 2009 avec les pouvoirs publics au digital, à la radio, et aux territoires d’Outre-Mer.

Le Manifeste « 1 000 jours pour manger mieux » est une première étape importante, qui s’inscrit dans une démarche de progrès continu. Il débouchera à fin octobre 2018 sur un plan de progrès étalé sur 1 000 jours, encadré par des objectifs chiffrés et un calendrier détaillé.

“Le monde change, la société doit répondre à de nouveaux défis : nourrir l’humanité tout en préservant la planète, commente Jean-Philippe Girard, Président de l’ANIA. Dans cet environnement, les Français recherchent des modes de consommation différents, toujours plus responsables et toujours meilleurs pour la santé. Depuis de nombreuses années, les entreprises alimentaires s’engagent. Des efforts considérables ont été menés. On n’a jamais aussi bien mangé qu’aujourd’hui ! Mais il faut aller plus loin, encore plus loin. Vers plus de qualité, encore plus de sécurité, plus de durabilité, pour tous les consommateurs. Je suis donc très heureux de présenter aujourd’hui notre Manifeste « 1 000 jours pour manger mieux ». C’est le premier jalon d’une démarche collective sans précédent. Les entreprises souhaitent clairement avancer, la volonté est là ! »

LES ENGAGEMENTS

1er domaine d’engagement : Accélérer l’optimisation de la qualité nutritionnelle des produits et le travail sur les portions

2ème domaine d’engagement : Contribuer activement à la mise en place d’une économie plus circulaire

3ème domaine d’engagement : garantir la traçabilité et la sécurité des aliments et améliorer l’information du consommateur

4ème domaine d’engagement : l’impact des cultures et les conditions d’élevage

 

Retrouvez ci-dessous, le communiqué de presse ainsi que l'intégralité des engagements du manifeste "1 000 jours pour manger mieux". 

 


L’Association Nationale des Industries Alimentaires (ANIA) rassemble 19 fédérations nationales sectorielles et 20 associations régionales, représentatives des 17 647 entreprises alimentaires de France. L'agroalimentaire est le premier secteur économique français avec un chiffre d'affaires de 172 milliards d'euros et le premier employeur industriel avec 427 213 salariés. L’ANIA est l’interlocuteur privilégié des pouvoirs publics, des administrations et des médias sur les sujets liés à l’alimentation.