-

[CP] L’ANIA ET LE HAUT-COMMISSAIRE À L’EMPLOI ET À L’ENGAGEMENT DES ENTREPRISES S’ASSOCIENT POUR PROMOUVOIR L’APPRENTISSAGE - VISITE SUR LE SITE D'ELVIR A CONDE -SUR-VIRE

Dans le contexte économique actuel très dégradé qui fait craindre un chômage massif chez les jeunes, le soutien et la promotion de l’apprentissage sont indispensables.  Avec près de 430 000 salariés et plus de 21 000 postes à pourvoir chaque année, l’industrie agroalimentaire est le premier employeur industriel du pays. Il est l’un des secteurs les plus dynamiques pour préparer un premier emploi à l’issue de la formation.  

Les entreprises de l’alimentation ont permis à ce jour à 30 772 apprentis de poursuivre leur formation pendant la période de crise sanitaire. L’industrie alimentaire est le 3ème secteur d’activité qui a le plus recruté de contrats d’apprentissage en 2020.1

L’Association Nationale des Industries Alimentaires et le Haut-commissaire à l’emploi et à l’engagement des entreprises s’associent pour promouvoir le parcours de jeunes apprentis au cours d’une visite de terrain dans la société Elvir du Groupe Savencia située à Condé-sur-Vire.

A ce jour, 500 apprentis (soit plus de 5% de son effectif) sont aujourd’hui en poste au sein de Savencia et pourront se voir offrir au terme de leur formation un emploi stable avec des perspectives d’évolution.

Les industries laitières offrent de nombreuses opportunités d’emploi et de formation :

  • 400 entreprises et 750 établissements répartis sur tout le territoire
  • Plus de 6O 000 salariés, 4500 recrutements par an
  • 96 % des jeunes formés dans une Écoles Nationales d'Industrie Laitière (ENIL) ont un emploi à la sortie de leur parcours.

« Le secteur agroalimentaire est un secteur d’avenir avec de très nombreuses opportunités d’emploi et de formation, notamment pour les jeunes. L’apprentissage est une voie d’excellence favorisant l’accès à un premier emploi à l’issue de la formation et pour l’entreprise l’assurance de disposer de compétences adaptées à sa culture et à ses outils et ses méthodes.  L’engagement de l’ANIA dans le plan gouvernemental « 1jeune1solution.gouv.fr» est une formidable opportunité et une vitrine pour faire connaître au plus grand nombre ces formations en apprentissage. Il y a aujourd’hui de nombreuses opportunités pour tous, du CAP/BEP jusqu’au BAC+4-5, dans des entreprises de toutes tailles et partout en France ! Il faut le faire savoir ! » Laurent Marembaud, Président de la commission sociale de l’ANIA et Directeur Général Ressources Humaines de Savencia.

1Source Ministère du travail : Les chiffres de l’apprentissage en 2020