-

Emballages : mobilisation des entreprises alimentaires pour des solutions innovantes

Entreprises de l’agroalimentaire, start-ups, distributeurs, producteurs d’emballages, plus de 20 experts ainsi que plus de 150 participants étaient au rendez-vous de la journée-débats sur l’avenir des emballages organisée par l’ANIA (Association Nationale des Industries Alimentaires) et le projet REINWASTE, lundi 27 janvier.

Cette journée a permis de constater que les entreprises sont toutes engagées dans une économie circulaire et qu’elles ont conscience de devoir faire mieux et plus vite.

Ces démarches s’inscrivent dans un calendrier très dense avec la fin des débats sur le projet de loi relatif à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire en France, ainsi que la signature du Pacte européen sur les emballages plastiques le 6 mars prochain et l’application de la directive Single Use Plastics. Ces mesures vont largement et rapidement impacter le secteur.

Baptiste Perrissin Fabert, directeur de cabinet de la secrétaire d’Etat auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire Brune Poirson, a insisté sur la nécessité d‘innover et de travailler collectivement à inventer de nouvelles manières de concevoir et gérer la fin de vie des emballages. « La loi ne doit pas céder au plastic bashing, mais aller vers l’innovation ».

Les échanges ont porté très concrètement sur les actions innovantes mises en œuvre par l’ensemble de la filière en matière d’éco-conception, de collecte et de recyclage des emballages :

  • Quelles solutions d’accompagnement pour les entreprises, et notamment des PME ? avec Citeo et BPI France.
  • Quel avenir pour les nouvelles filières de recyclage ? avec Carbios, Nespresso et Earthwake
  • Quels enjeux et solutions d’éco-conception ? avec Elipso et la Fédération de plasturgie et des composites, Euramaterials, Centre Technique de la Conservation des Produits Agricoles, Projet européen Glopack.
  • Quelles solutions alternatives et innovantes avec les témoignages des entreprises ? avec (RE)SET, Jean Bouteille, Paptic et Cristaline.

Les sondages effectués en direct au cours de la journée ont permis notamment de montrer que plus de 90% des entreprises présentes étaient intéressées pour expérimenter de nouvelles filières de recyclage et que 95% d’entre elles avaient des projets d’écoconception en cours. Ces résultats démontrent une fois encore l’engagement des entreprises.

Richard Girardot, Président de l’ANIA, a rappelé l’engagement des entreprises « Les objectifs fixés vont faire émerger de nouvelles solutions, de nouvelles innovations que vont devoir porter toutes les entreprises alimentaires quelle que soit leur taille, il y a urgence mais la volonté est là ».

Retrouver via ce lien le détail des nombreuses interventions de la journée.