-

Industrie du futur: l'ANIA salue l'ambition du projet "Alimentation Intelligente" pour une alimentaire sûre, saine, durable et exportable

Suite au lancement officiel du projet « Industrie du Futur », par Emmanuel MACRON, ministre de l’économie, de l’industrie et du numérique, l’ANIA tient à saluer l’ambition, les objectifs et les priorités définis par le gouvernement en vue de moderniser l'outil industriel français. L’industrie alimentaire, 1ère industrie de France, poursuivra son investissement dans le pilotage et la mise en œuvre du plan « Alimentation Intelligente » 

Emmanuel Macron a présenté le 18 mai 2015 à Nantes, les orientations du projet « Industrie du futur », qui constitue la seconde phase de la politique industrielle française initiée en 2013 et intitulée « Nouvelle France Industrielle ». L’enjeu collectif et partagé consiste à rendre notre industrie plus connectée, plus compétitive, plus réactive aux besoins des clients, plus respectueuse de l’environnement et des travailleurs.

L’ANIA tient à saluer la décision du gouvernement d’initier une nouvelle dynamique politique en regroupant les « 34 plans » initiaux autour de « 9 solutions industrielles » permettant de conquérir des marchés porteurs et d’y développer l’excellence française. Cette nouvelle dynamique contribue à redonner de la valeur aux métiers industriels. L’ANIA se satisfait de la mise en place d’une solution industrielle dédiée à la promotion d’une offre alimentaire sûre, saine, durable et exportable baptisée « alimentation intelligente ».

« Dans le secteur alimentaire, nous devons faire face à de nouveaux défis de qualité, sécurité et compétitivité, tout en répondant toujours mieux aux exigences de nos consommateurs et aux enjeux sanitaires, sociétaux et environnementaux. Nous partageons donc les ambitions de la politique industrielle présentée par le gouvernement hier. » a déclaré Jean-Philippe GIRARD, Président de l’ANIA, PDG d’Eurogerm et chef de projet « Alimentation Intelligente ».

La solution industrielle « Alimentation Intelligente » poursuivra le travail entrepris autour des cinq axes définis dans le précédent plan agroalimentaire :

 

  1. l’alimentation fonctionnelle
  2. les emballages du futur
  3. le froid durable
  4. la sécurité des aliments et boissons
  5. la compétitivité des métiers de la viande

 

A horizon 2017, les objectifs prioritaires sont de recruter 90 000 personnes pour la filière et de moderniser 30% des abattoirs industriels. De plus, il est envisagé de créer 1 500 emplois à 10 ans dans la production de protéines concentrées pour l’alimentation humaine.

Cette ambition bénéficie déjà du soutien et de la grande mobilisation des organisations du secteur. En effet, près de 530 projets ont été proposés par les entreprises et les appels à financement ont été lancés par BPI France sur l’alimentation fonctionnelle, France Agrimer sur la compétitivité des entreprises de la filière viande et l’ADEME sur les emballages et le froid durable. (Retrouvez les appels à projets en vidéo sur le site web de l’ANIA). La nouvelle dynamique industrielle autour de l’alimentation est donc déjà initiée.

« La priorité donnée autour de la solution industrielle « Alimentation intelligente » vise une triple ambition pour notre pays et nos entreprises : nourrir nos filières, nos terroirs et nos territoires ; nourrir et servir les consommateurs de France, d’Europe et du monde ; nourrir et faire rayonner l’image et les savoir-faire de nos entreprises. C’est pourquoi, nous porterons collectivement ce projet avec fierté, responsabilité et ambition. » précise Jean-Philippe GIRARD, Président de l’ANIA.


 

L’Association Nationale des Industries Alimentaires (ANIA) rassemble 18 fédérations nationales sectorielles et 23 associations régionales, représentatives des 15 789 entreprises alimentaires de toutes tailles, de tous métiers et de toutes régions de France. L'agroalimentaire est le premier secteur économique français avec un chiffre d'affaires de 157.6 milliards d'euros et le premier employeur industriel avec 493 272 salariés. L’ANIA est l’interlocuteur privilégié des pouvoirs publics, des administrations et des médias sur les sujets liés à l’alimentation. www.ania.net

 

Gorga Françoise

Au sein de l’équipe Alimentation-Santé, Françoise Gorga a pour mission la coordination des actions ANIA visant à promouvoir la R&I dans le secteur agroalimentaire :[...]

download.success
Malheureusement, il semble que nous ayons eu un petit soucis technique. Pouvez-vous retenter votre chance ?