-

L'ANIA demande l'organisation des assises de la compétitivité

Jean-Philippe Girard et Dominique Potier, député PS de Meurthe-et-Moselle et agriculteur, étaient les invités du Grand Journal, présenté par David Dauba, sur BFM Business.

> CLIQUEZ ICI POUR VOIR L’INTERVIEW EN REPLAY SUR BFM TV

Nous sommes particulièrement sensibles à la situation de crise que vivent nos partenaires agriculteurs et éleveurs français. Nous partageons leurs préoccupations. Il ne peut pas y avoir une industrie forte sans une agriculture forte. Nos destins sont liés.

 

Cette crise, nous la vivons également au sein de nos 15 789 entreprises agroalimentaires. Parmi elles, 98% sont des PME et des TPE. En moins de 10 ans, depuis 2006, ce sont 2 358 entreprises agroalimentaires qui ont disparu en France dont 20% dans la filière viandes. En moins de 10 ans, notre secteur agroalimentaire, première industrie de France, a perdu 32 288 emplois passant de 525 000 à 493 000 salariés.

 

Nous alertons depuis des années sur les ravages de la guerre des prix dans la grande distribution.Le 11 juin 2014, nous avions lancé un appel au premier ministre avec les agriculteurs pour dénoncer encore cette course folle aux prix les plus bas. Nous nous battons depuis des années pour rétablir le prix juste, celui qui rémunère tout le monde dans la filière, l’agriculteur, l’industriel et le distributeur et qui sera accepté par le consommateur.

 

Je propose l’organisation des « Assises de la Compétitivité » des filières agricoles et agroalimentaires car nous devons interroger collectivement notre modèle afin d’éviter que les crises se succèdent et nous donner les moyens de faire gagner la France dans le monde.