-

L’ANIA ET SUEZ S’ASSOCIENT POUR CO-CONSTRUIRE UNE SOLUTION INNOVANTE POUR OPTIMISER LES RESSOURCES EN EAU

Face au défi du changement climatique et à la raréfaction des ressources naturelles, l’optimisation de la gestion des ressources dans l’industrie constitue un enjeu majeur pour préserver l’environnement et pour renforcer leur compétitivité. L’ANIA et SUEZ s’associent pour apporter un accompagnement optimal aux entreprises agroalimentaires, premier secteur industriel français. 

 

L’ANIA et SUEZ ont signé un accord visant à favoriser le développement d’actions d’information et de sensibilisation auprès des entreprises du secteur sur les questions de gestion durable des ressources et les accompagner dans le développement de solutions innovantes et pérennes, notamment sur la thématique de l’eau.

« La raréfaction des ressources naturelles sur la planète est un enjeu qui mobilise tous les acteurs, publics et privés, et engage notre responsabilité collective auprès des générations futures » déclare Jean Philippe Girard Président de l’ANIA.

La gestion des ressources, un enjeu majeur pour l’industrie française et pour la planète

La raréfaction des ressources naturelles sur la planète est un enjeu qui mobilise tous les acteurs, publics et privés, et engage notre responsabilité collective auprès des générations futures.

Au niveau mondial, l’enjeu est capital. Deux exemples concrets nous le confirment :

  • Concernant l’eau, 20% des ressources disponibles sont consommées par le secteur industriel et 70% par le secteur agricole. A l’horizon 2030, l’enjeu sera la fourniture d’eau pour l’irrigation des cultures et la production alimentaire tout en garantissant à 9 milliards de personnes un accès à l’eau potable. Ces défis globaux incitent à optimiser la gestion de l’eau partout dans le monde, à encourager la mise en œuvre de nouvelles solutions industrielles, et à imaginer des ressources alternatives.
  • Concernant les déchets, 10 millions de tonnes de déchets sont produites toutes les 25 heures dans le monde. Les entreprises agroalimentaires sont les plus gros producteurs et utilisateurs d’emballages au monde. Il est nécessaire de réinventer les modes de production et de renforcer et de démultiplier les initiatives transformant les déchets en nouvelles ressources.

Si l’enjeu est global, les solutions peuvent aussi être locales. C’est pourquoi, chaque pays, chaque secteur, chaque acteur peut contribuer positivement à relever ces défis dans son activité. L’ANIA et SUEZ s’associent pour apporter un accompagnement optimal, innovant et concret aux entreprises agroalimentaires de France.

« Face à ces défis majeurs, l’ANIA partage l’ambition de SUEZ d’accompagner la révolution de la ressource au sein de la première industrie de France, composée de 16 218 entreprises, dont 98% de PME. Les ressources naturelles de la planète constituent pour notre industrie la première source d’approvisionnement. Leur gestion durable est un enjeu capital pour notre environnement et notre compétitivité. » explique Jean-Philippe GIRARD.

Un partenariat pour accompagner la première industrie de France

A travers ce partenariat, l’ANIA et SUEZ s’engagent autour d’un double objectif :

  1. Favoriser le développement d’actions d’information et de sensibilisation auprès des entreprises du secteur sur les questions de gestion durable des ressources
  2. Co-construire avec les entreprises une solution sur-mesure appliquée au secteur agroalimentaire afin d’optimiser la gestion et la consommation de l’eau dans les processus de production

Toutes les actions du programme reposent sur une vision partagée entre l’ANIA et SUEZ et viseront à améliorer la performance économique et environnementale des entreprises. L’échange d’expertises techniques et sectorielles permettra de développer des outils d’informations et des solutions concrètes adaptées aux spécificités, aux contraintes et à l’environnement de l’industrie alimentaire française.   

« La révolution de la ressource sera à la fois circulaire, concrète et collaborative. Ce partenariat vise à accompagner les entreprises agroalimentaires dans ce défi majeur pour le premier secteur industriel français. Les équipes de SUEZ sont fières de travailler au côté de l’ANIA pour faire de la gestion optimisée et durable des ressources, un véritable levier de performance économique pour les entreprises. » déclare Philippe Maillard, Directeur Général de l’activité Recyclage et Valorisation de SUEZ en France et sponsor exécutif pour le marché agroalimentaire.

 


L’Association Nationale des Industries Alimentaires (ANIA) rassemble 18 fédérations nationales sectorielles et 20 associations régionales, représentatives des 16 218 entreprises alimentaires de France. L'agroalimentaire est le premier secteur économique français avec un chiffre d'affaires de 170 milliards d'euros et le premier employeur industriel avec 440 926 salariés. L’ANIA est l’interlocuteur privilégié des pouvoirs publics, des administrations et des médias sur les sujets liés à l’alimentation. www.ania.net

 

SUEZ : Nous sommes à l’aube de la révolution de la ressource. Face à l’augmentation de la population mondiale, l’urbanisation croissante et la raréfaction des ressources naturelles, sécuriser, optimiser et valoriser les ressources est indispensable pour notre avenir. SUEZ (Paris : SEV, Bruxelles : SEVB) alimente 92 millions de personnes en eau potable, 65 millions en services d’assainissement, assure la collecte des déchets de près de 34 millions de personnes, valorise 16 millions de tonnes de déchets par an et produit plus de 7 TWh d’énergie locale et renouvelable. Avec 82 536 collaborateurs, SUEZ présent sur les cinq continents est un acteur clé de l’économie circulaire pour la gestion durable des ressources. En 2015, SUEZ a réalisé un chiffre d’affaires de 15,1 milliards d’euros.