-

L'ANIA, une communication plus ouverte pour combattre les idées reçues

Si l’alimentation est un thème fédérateur dans les medias, certains sujets suscitent de l’adhésion, d’autres des incompréhensions et peuvent enflammer les esprits. C’est pourquoi l’ANIA refond sa stratégie de communication en s’appuyant sur les expertises complémentaires de trois partenaires : The Message Company, agence de conseil en communication stratégique, l’éditeur de logiciel Wiztopic et ELAN-EDELMAN, agence conseil  en stratégies d’influence.

L’alimentation est le 3e sujet le plus discuté sur les réseaux sociaux (étude Social Radius 2013). Certains sujets, propices au débat, font l’objet de nombreuses polémiques. « En 2014, pour le seul media télévisuel, nous avons relevé 74 reportages à charge à l’encontre de nos métiers », confie Amaury Bessard, directeur de la communication de l’Association Nationale des Industries Alimentaires (ANIA).

Une nouvelle stratégie de communication basée sur l’écoute et le dialogue

L’ANIA a donc adopté une nouvelle stratégie destinée à rendre sa parole et celle des entreprises agroalimentaires plus audible, plus claire et plus ouverte, pour inciter au dialogue et à l’échange. « Les consommateurs, les autorités, les medias, les élus, les associations, toutes les parties prenantes concernées attendent ce type de communication » souligne Amaury Bessard. Il est de notre devoir et de notre responsabilité de faire évoluer notre façon de communiquer. »

Cette stratégie de prise de parole médiatique se décline en trois objectifs.

  1. Lutter contre les idées reçues. « En dépit d’un des systèmes de contrôle de sécurité sanitaire des aliments les plus efficaces au monde (cf. Global Food Security Index), un sentiment de défiance perdure en France » explique Amaury Bessard.
  2. Revaloriser les métiers de l’agroalimentaire qui offrent des opportunités pour tous les niveaux de qualification et sur tout le territoire (cf. la plateforme ALIMETIERS)
  3. Révéler la contribution des entreprises agroalimentaires sur le plan économique (1ere industrie du pays et 2e contributeur à la balance commerciale française), que social (493 272 salariés) ou environnemental (1er secteur français à avoir adopté et décliné la norme ISO 26 000  relative à la responsabilité sociétale des organisations).

 

Des partenaires innovants s’appuyant sur un département R&D

« Pour élaborer et mettre en œuvre notre stratégie, nous avons besoin de valoriser notre expertise en produisant du contenu de qualité, en le diffusant efficacement vers toutes les parties prenantes et en formant nos experts à la prise de parole en public » explique Amaury Bessard.

L’ANIA a donc décidé de nouer un partenariat avec The Message Company, une société de conseil spécialisée en communication de stratégie qui accompagnera les porte-paroles de l’ANIA. « The Message Company s’appuie sur une méthode très efficace de formalisation de contenus sous forme d’argumentations pertinentes ».

L’ANIA s’appuie également sur Wiztopic, le nouveau logiciel métier de la communication d’entreprise. « Wiztopic est à la fois mobile, puissant et très simple d’utilisation. Il nous permet d’améliorer la diffusion donc la portée de nos informations et d’engager de nouvelles relations avec les médias.»

Enfin, un partenariat avec l’agence ELAN-EDELMAN a été conclu pour accompagner l’ANIA dans la conception et le déploiement de sa communication sociétale. « L’agence ELAN-EDELMAN propose une vision rénovée de la communication, plus ouverte et plus intégrée, qui répond à nos attentes et à nos défis »

« Les savoir-faire de ces trois partenaires sont complémentaires. Chacun d’entre eux possède un département recherche & Innovation, signe de leur volonté de toujours remettre en question leurs expertises et de proposer des prestations de communication innovantes et adaptées, c’est ce qui a guidé notre choix » conclut Amaury Bessard.

 

L’Association Nationale des Industries Alimentaires (ANIA) rassemble 18 fédérations nationales sectorielles et 23 associations régionales, représentatives des 15 789 entreprises alimentaires de France. L'agroalimentaire est le premier secteur économique français avec un chiffre d'affaires de 157.6 milliards d'euros et le premier employeur industriel avec 493 272 salariés. L’ANIA est l’interlocuteur privilégié des pouvoirs publics, des administrations et des médias sur les sujets liés à l’alimentation. www.ania.net