-

Lancement de la 12ème édition du programme Alimentation & Insertion

Une aide concrète pour les associations d'aide alimentaire et leurs bénéficiaires. Le secteur agroalimentaire poursuit son engagement en faveur de l’aide alimentaire. A cet égard, la 12e édition du Programme Alimentation & Insertion (PAI) a été lancée ce jour, en présence de Jean-Philippe Girard Président de l‘ANIA, des représentants des Associations d’aide aux plus démunies, des entreprises agroalimentaires impliquées dans le Programme, le chef étoilé Gérard Cagna et le gagnant 2012 de Master Chef Pierre Lefebvre.

Le Programme Alimentation & Insertion, un partenariat public-privé réussi

Né du constat qu’un nombre toujours plus important de personnes en situation d’exclusion souffre de problèmes d’alimentation, de surpoids et d’obésité, le PAI a été créé en 2003 afin de les accompagner à adopter une alimentation équilibrée et de recréer du lien social.

Concrètement, le Programme Alimentation & Insertion accompagne les bénévoles par la mise à disposition d’outils visuels et pédagogiques dans leurs actions auprès des populations en situation d’exclusion et de précarité.

Le Programme a été reconnu officiellement par le Programme National Nutrition Santé (PNNS) et le Programme National pour l’Alimentation (PNA).

« Ces 12 dernières années, le Programme a touché plus de 1 550 000 bénéficiaires au travers de 6 000 antennes d’associations relais. Les outils du PAI, parce qu’ils sont pragmatiques et particulièrement adaptés aux bénéficiaires de l’aide alimentaire, sont des supports précieux pour le monde associatif », précisait Marianne Storogenko, chargée de mission à la Direction Générale de la Cohésion Sociale et de la ville, lors du lancement du PAI.

 

Le Programme Alimentation & Insertion 2015, des outils concrets et pratiques attendus par le monde associatif

1. Un calendrier de 12 recettes savoureuses, équilibrées, faciles à réaliser, et à petits prix pour les bénéficiaires de l’aide alimentaire.

A l’issue d’un grand concours de recettes lancé auprès de lycées, d’associations et de bénéficiaires de l’aide alimentaire, plus de 1 000 recettes ont été proposées. Un jury de professionnels (chefs, nutritionnistes, industriels …) en a sélectionné 12 pour figurer dans l’édition 2015 du calendrier.

Pimentés d’astuces du chef étoilé Gérard Cagna qui apporte son soutien au Programme depuis plusieurs années et de propositions d’activités ludiques pour les enfants, le calendrier représente un outil moderne, convivial et participatif de sensibilisation des populations à l’équilibre alimentaire.

De plus, 7 actions originales réalisées par les associations ont été mises en lumière dans le calendrier et lors de l’évènement de lancement. « Acti’Marche », « La cuisine sur des roulettes », « Popotons et papotons », « L’atelier du goût », sont autant d’initiatives utiles, fondées sur le partage et la convivialité, créées par les associations locales pour leurs bénéficiaires.

 

2. Des affiches à disposer dans les lieux d’accueil, donnant des conseils nutritionnels simples et essentiels.

En complément au calendrier, le Programme propose et diffuse des affiches rappelant les principaux conseils pour une alimentation et un mode de vie équilibrés : « Manger ensemble », « Bouger », « Boire de l’eau», « Des féculents à chaque repas », « 3 produits laitiers par jour », « Manger malin », « Des fruits et des légumes à volonté chaque jour »

En 2015, une septième affiche dédiée à l’alimentation des nourrissons vient compléter le dispositif.

« En 2014, plus de 45 000 affiches ont été placées dans les locaux associatifs et près de 500 000 calendriers de recettes ont été distribués. Ces résultats sont la preuve que les actions que nous menons ensemble, pouvoirs publics, associations et entreprises, sont légitimes et participent au bien commun. Au nom des entreprises que je représente, je m’engage à poursuivre et augmenter l’élan solidaire qui nous unit autour de ce Programme et toutes les autres actions que nous menons par ailleurs en matière d’aide aux plus démunis » concluait Jean-Philippe Girard, Président de l’ANIA.