-

L’ANIA, Coop de France et la FCD alertent sur les répercussions extrêmement graves des blocages en cours sur l’activité des entreprises et distributeurs alimentaires

Les manifestations que notre pays connaît, depuis maintenant six jours, ont des conséquences extrêmement graves sur l’ensemble de la filière agroalimentaire.

De nombreux magasins sont totalement bloqués depuis samedi. Plusieurs dizaines d’entrepôts ne sont plus en état de recevoir ni de livrer des produits.

Les approvisionnements de nombreux magasins ne peuvent donc plus être assurés, notamment pour les produits frais.

Les répercussions économiques de ces blocages sont dès lors extrêmement lourdes pour de nombreux industriels comme pour l’ensemble des distributeurs, tant en termes de chiffre d’affaires que de coûts. La pérennité même de magasins ou de fournisseurs est parfois en jeu, à une période où se fait une large partie des ventes de l’année.

C’est pourquoi l’ANIA, Coop de France et la FCD demandent solennellement aux pouvoirs publics de faire immédiatement respecter l’accès libre à tous les magasins et à tous les entrepôts, au nom du respect de la liberté d’entreprendre et de la liberté de négocier. Il en va de la préservation de la croissance et de l’emploi.