-

Troisième campagne d’auto-évaluation pour Valorise : un outil qui s’enrichit pour mettre en valeur les démarches RSE des fournisseurs

Valorise a été créé en juin 2017 par quatre organisations professionnelles, l’ANIA, Coop de France, la FCD et la FEEF, en partenariat avec GreenFlex. C’est la première plateforme web destinée à simplifier la transmission des informations RSE des fournisseurs vers leurs clients distributeurs, au travers d’un questionnaire commun basé sur la norme ISO 26000. Valorise s’inscrit ainsi en cohérence avec les attentes des consommateurs en matière de développement durable et est cité dans l’axe RSE du Contrat Stratégique de Filière Agroalimentaire porté par le Ministère de l’Agriculture et le Ministère de l’Industrie.

Avec de nouvelles fonctionnalités et le lancement, pour la première fois, des Trophées Valorise, la plate-forme d’auto-évaluation se perfectionne pour simplifier les échanges et valoriser les démarches RSE entre distributeurs et fournisseurs.

Valorise lance aujourd’hui sa troisième campagne de collecte, avec l’objectif de rallier de nouveaux utilisateurs. Les entreprises ont encore jusqu’au 29 novembre 2019 pour renseigner leur auto-évaluation.

Déjà plus de 2 300 sites fournisseurs (+55% par rapport à la première campagne) partagent leur auto-évaluation RSE auprès de 7 distributeurs - Auchan, Carrefour, Casino, Lidl, Metro, Monoprix et Système U. Valorise est un outil pédagogique, très simple d’utilisation pour tous les fournisseurs de produits alimentaires, non alimentaires et de services, quelle que soit leur taille. 74% des fournisseurs présents sur Valorise sont des PME.

De nouvelles fonctionnalités ont été apportées à la plateforme, en s’appuyant sur les retours d’expérience des utilisateurs, pour une meilleure accessibilité et un enrichissement des contenus. Les fournisseurs peuvent dorénavant :

  • mettre en avant leurs labels et leurs certifications et confirmer leurs engagements ;
  • faire connaître leurs bonnes pratiques en matière de RSE en les renseignant de manière visible. Une source d’inspiration pour les autres entreprises ;
  • utiliser Valorise pour évaluer leurs propres fournisseurs.
  • visualiser leur niveau de maturité RSE par site (note globale sur 100) pour mieux se positionner.

A l’occasion de cette troisième campagne, les partenaires du projet (ANIA, Coop de France, FCD, FEEF et GreenFlex) réaffirment leur volonté d’accompagner les entreprises dans le développement et la valorisation de leurs démarches RSE en leur proposant un outil toujours plus adapté à leurs besoins. Valorise permet d’enclencher et de renforcer un dialogue vertueux entre fournisseurs et distributeurs sur tous les sujets liés à la RSE, devenus un enjeu de compétitivité et d’image.  

Pour Laure PIERRISNARD, Directrice Générale du Roy René : « S’engager avec Valorise est pour nous un moyen de faire un état des lieux, d’alimenter nos axes de progrès et de valoriser nos démarches RSE. Nous sommes une PME provençale, c’est le service tourisme et communication qui a la charge d’encadrer la politique RSE. La polyvalence étant de mise et le temps non étirable, adhérer à Valorise nous permet de disposer d’un outil de référence RSE, commun à tous. Cela nous permet également d’apprendre plus vite en partageant les bonnes pratiques et de travailler collectivement en synergie sur certains sujets prioritaires. Cet outil contribue à notre process d’amélioration continue et à une meilleure identification de nos leviers d’actions. Intégré au sein d’une démarche RSE interne en construction, nous pourrons répondre plus vite aux enjeux à venir ».

Pour Laure Durand, Responsable RSE, de la coopérative Caves de Rauzan, « Valorise offre plusieurs avantages. Tout d’abord, nous n’avons plus que ce questionnaire à remplir dans le cadre des auto-évaluations réalisées par nos clients (pour lesquelles ils avaient, jusqu’à présent, chacun le leur). Le questionnaire, basé sur différents référentiels en matière de RSE dont l’ISO 26000, nous permet de pouvoir mettre en avant notre démarche RSE, de nous benchmarker avec les autres entreprises et donc aussi de visualiser les thématiques les moins avancées chez nous afin d’envisager des actions d’amélioration ».

Pour Barbara Bosquette, Responsable Communication & Développement Durable de Mademoiselle desserts« Nous faisions partie des entreprises « Bêta testeur » en 2017 au lancement de la plateforme. Celle-ci nous permet de communiquer et partager nos engagements RSE avec une grande partie de nos clients distributeurs. Le système d’auto-évaluation, construit selon le référentiel ISO 26000 est pragmatique. Nous avons d’ailleurs repris cette même trame d’évaluation RSE pour nos propres fournisseurs ! L’ergonomie de la plateforme s’est fortement améliorée en trois ans et la saisie des informations est très facile ».

Enfin, pour la première fois depuis la création de l’outil, seront remis par les enseignes, à l’issue de la campagne, les Trophées Valorise qui récompenseront les fournisseurs ayant mis en place les bonnes pratiques les plus remarquables.

Consultez www.valo-rise.com pour en savoir plus.